Boucles / 2016

L’origine de « Boucles » provient d’une image numérique dont la construction est basée sur une série de pliages successifs d’un seul ruban où apparaissent des formes rectangulaires. L’idée de sa mise en mouvement est survenue lors de l’écoute de « Boucle » - une composition musicale de Chloé Boursicot - dont le principe de construction répondait de façon évidente à l’animation potentielle de l’image numérique. En résulte un univers sonore et visuel où les repères engendrés par les répétitions alternent avec les instabilités dues aux décalages ainsi qu'aux changements de nombre et de vitesse des boucles.